Guide Complet sur l'Hivernage de Piscine avec Magiline
Catalogue gratuit
hivernage

Guide Complet sur l’Hivernage de Piscine avec Magiline

L’hiver approche à grands pas, et avec lui vient le moment crucial de préparer votre piscine à affronter la saison froide. L’hivernage de piscine est une étape essentielle pour assurer la préservation de votre bassin et garantir des moments de plaisir aquatique sans souci lors du retour des beaux jours. Dans cet article, nous vous disons tout sur l’hivernage de piscine, en mettant en lumière son importance, le timing idéal, les risques liés à son omission, et enfin, comment réaliser cette tâche avec brio.

 

Qu’est-ce que l’Hivernage de Piscine ?

L’hivernage de piscine est une série de préparatifs visant à protéger votre piscine des dommages causés par le froid, le gel, et d’autres facteurs hivernaux. En d’autres termes, c’est une mesure préventive cruciale pour prolonger la durée de vie de votre piscine et minimiser les travaux de réparation qui peuvent être coûteux.

 

Quand et Pourquoi hiverner sa piscine ?

L’hivernage de piscine doit être entrepris avant que les températures ne plongent de manière significative. Idéalement, cela devrait être fait lorsque la température de l’eau atteint environ 12 degrés. En procédant à l’hivernage à ce stade, vous évitez le risque de gel de l’eau, qui peut entraîner des fissures dans la structure de la piscine. Un hivernage bien fait réduit les risques de dégâts coûteux tels que des fuites, des tuyaux éclatés, et des problèmes liés au gel.

Comprendre pourquoi et quand hiverner une piscine constitue une première étape essentielle… mais assurer une bonne hivernation nécessite également de savoir comment procéder correctement !

 

Quel type d’hivernage choisir ?

À cet égard, deux techniques d’hivernage de piscine sont disponibles : l’hivernage actif et l’hivernage passif.

L’hivernage actif implique de maintenir la piscine en marche à bas régime, en faisant fonctionner la filtration pendant quelques heures par jour et en assurant l’entretien régulier du bassin.

L’hivernage passif, lui, ne nécessite aucune maintenance, car il consiste à mettre complètement la piscine à l’arrêt pendant la période hivernale !

Comment choisir la bonne méthode d’hivernage pour sa piscine ? En réalité, le choix entre l’hivernage actif ou passif dépend principalement des conditions météorologiques. En hiver, le gel représente la principale menace pour les bassins : lorsque l’eau gèle dans les tuyaux ou dans les équipements, elle se dilate, elle devient plus dense… au risque de provoquer des ruptures dans les canalisations !

C’est pourquoi les propriétaires de piscines situées dans des régions froides, exposées à des hivers à risque, devraient opter pour un hivernage passif, mettant ainsi la piscine en sommeil complet pendant quelques mois.

D’un autre côté, la technique d’hivernage actif convient aux régions où les hivers sont assez doux, ou pour les piscines équipées d’un système de chauffage qui les protège du gel !

 

L’hivernage actif, quand ma piscine fonctionne au ralenti

L’hivernage actif implique de maintenir la filtration de l’eau pendant l’hiver, mais avec une intensité réduite. Le temps de filtration est d’environ 2 heures par jour en moyenne.

L’hivernage actif est plus facile à mettre en place que l’hivernage passif, car il nécessite simplement de :

  1. Verser un produit d’hivernage dans la piscine au début de l’hiver (et éventuellement renouveler l’opération).
  2. Contrôler régulièrement le pH et l’équilibre de l’eau.
  3. Créer des mouvements dans l’eau pour éviter le gel.
  4. Configurer le coffret hors-gel pour que la pompe démarre automatiquement lorsque la température de l’eau atteint un certain seuil (afin de prévenir le gel).

Avec l’hivernage actif, il n’est pas nécessaire de couvrir la piscine avec une bâche spéciale hivernage. Idéal pour continuer à profiter visuellement de votre bassin lors des soirées d’hiver ! Autre avantage lié à cette option, le gain de temps lors de la remise en route à 100% de votre bassin, aux beaux jours, car il n’a jamais été mis à l’arrêt complet.

L’inconvénient de l’hivernage actif est qu’un coût supplémentaire doit être pris en compte pour les produits de traitement et les frais d’électricité liés à la filtration. En revanche, elle permet de maintenir la qualité de l’eau et de réduire donc la nécessité de la renouveler.

 

L’hivernage passif, quand ma piscine est en sommeil

Pendant un hivernage passif, la piscine est en sommeil tout au long de l’hiver, ce qui se traduit par l’arrêt de la filtration, du nettoyage et de l’entretien de l’eau et du bassin…

Cette méthode nécessite de réaliser rigoureusement plusieurs étapes, comprenant :

  1. Un nettoyage approfondi du bassin.
  2. Un traitement choc de l’eau pour assurer sa parfaite clarté.
  3. La réduction du niveau de l’eau.
  4. La vidange et l’hivernage du système de filtration pour éviter que l’eau ne gèle et n’endommage les équipements (pensez à hiverner votre pompe à chaleur !).
  5. L’installation d’accessoires d’hivernage (flotteurs, bouchons, ballon d’hivernage…) pour prévenir les dommages causés par le gel.
  6. La mise en place d’une couverture d’hivernage.

L’avantage de l’hivernage passif est les économies en produits de traitement et en consommation électrique car la filtration ne tourne plus. Cependant, l’inconvénient est qu’il faudra faire l’appoint d’eau de son bassin lors de sa remise en route.

 

L’hivernage pour les piscines Magiline avec iMAGI-X

Si vous avez activé l’option d’hivernage sur votre application iMAGI-X, vous avez le choix entre deux modes : Actif ou Passif.

Le mode Actif vous offre la possibilité d’activer la sécurité anti-gel du bassin. Dans ce mode, assurez-vous également de désactiver le chauffage de la piscine. Par défaut, si la température de l’air descend en dessous de la consigne de 0°C, la pompe fonctionnera pendant 15 minutes toutes les heures. Si la température descend en dessous de -10°C, la pompe fonctionnera pendant 30 minutes toutes les heures. Il est important de noter que l’alarme de température de l’eau n’est qu’une alerte et n’a aucune incidence sur le fonctionnement de la pompe.

Le mode Passif vous permet d’informer le coffret que vous avez réalisé l’hivernage en déconnectant les pompes et les équipements sensibles au gel. Ensuite, équipez-vous d’un kit d’hivernage disponible chez votre distributeur le plus proche, puis :

  • Nettoyer votre bassin
  • Ajustez le pH de l’eau entre 7 et 7,4
  • Effectuez un traitement choc et laissez la filtration en marche pendant 48h, volet ouvert (il n’est pas nécessaire de baisser le niveau d’eau).
  • Nettoyer et ranger les cartouches
  • Isoler les skimmers grâce aux plaques d’hivernage
  • Isoler la prise de suppression (prise balai) grâce au bouchon d’hivernage
  • Purger les systèmes de filtration et mettre un flotteur d’hivernage
  • Dévissez le bouchon du trop-plein d’hivernage (dans votre skimmer)
  • Démonter votre pompe
  • Pensez à hiverner vos équipements (pompe à chaleur par exemple)

 

L’entretien de la piscine même en hiver

C’est un fait avéré : l’entretien d’une piscine en hiver demande bien moins d’efforts qu’en été, lorsque la piscine est fréquentée ! Cependant, il est important de se rappeler que quelle que soit la méthode d’hivernage choisie, une certaine maintenance est nécessaire.

Même si l’hivernage passif demande moins d’efforts en termes d’entretien, il est conseillé de surveiller occasionnellement la couleur de l’eau, et surtout d’enlever les débris de végétaux, la neige et/ou la pluie accumulés sur la bâche d’hivernage pour éviter qu’elle ne s’affaisse et ne s’endommage sous leur poids.

En cas d’hivernage actif, un entretien régulier de la piscine est requis : vérification du pH, du taux de désinfectant, vidange des paniers des skimmers, nettoyage du bassin, sans oublier de créer des mouvements d’eau pour éviter le gel.

 

Les Dangers de Négliger l’Hivernage

Négliger l’hivernage de votre piscine peut avoir des conséquences désastreuses. Le gel de l’eau peut causer des fissures dans la structure, endommager le revêtement, et compromettre le système de filtration. En outre, l’eau stagnante dans les canalisations peut conduire à des dommages irréparables. En bref, l’omission de l’hivernage peut transformer votre piscine en un terrain de jeu pour les problèmes coûteux.

 

En conclusion, ne sous-estimez pas l’importance de l’hivernage de votre piscine. En investissant du temps et des ressources dès maintenant, vous garantissez des étés sans souci et prolongez la durée de vie de votre piscine. Pour une tranquillité d’esprit maximale, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel du réseau Magiline pour réaliser cette prestation.

Partager ce contenu

Comment avez vous trouvé cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour l'évaluer !

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre de votes 9

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à évaluer cet article.

Catégories

115 concessionnaires en france pour vous conseiller

Trouver votre pisciniste