Catalogue

Combien une piscine consomme-t-elle en eau et en électricité ?

Une piscine enterrée est un véritable investissement. Un investissement qui ne s’arrête pas une fois le chantier de construction achevé. Car le principal poste de dépense d’une piscine reste sa consommation d’énergie et d’eau. Pour optimiser votre budget, commencez par connaître les besoins de consommation de votre bassin. Pompe de filtration, chauffage, autres équipements énergivores… Découvrez comment calculer et optimiser la consommation de votre piscine enterrée.

 

Comment calculer la consommation électrique d’une piscine ?

Combien consomme la pompe de filtration d’une piscine ?

 

La pompe de filtration, comme son nom l’indique, filtre l’eau du bassin pour la débarrasser des impuretés. C’est un équipement essentiel à l’entretien quotidien de votre piscine enterrée. Mais qui peut rapidement faire grimper le montant de votre facture. Pour faire votre budget, utilisez la formule suivante :

 

Durée de fonctionnement (heures) x consommation d’énergie (kW) x prix du kWh (€)

 

Pour commencer, estimez la durée de fonctionnement de la pompe de filtration en multipliant le nombre de jours d’utilisation par an par le nombre d’heures par jour. Si vous utilisez votre piscine 180 jours par an et que la pompe tourne 10 heures par jour, vous obtenez 180 jours x 10 heures soit 1 800 heures (autour de 12h pendant les mois les plus chauds alors que 8h peuvent suffire au printemps et à l’automne).

 

Une fois cette donnée obtenue, vous n’avez plus qu’à vous référer à la consommation d’énergie en kW de votre pompe. Si elle consomme 0,75 kWh, la consommation électrique s’élèvera à 900 kW. En résumé, votre pompe de piscine consomme 1350 kW d’énergie sur 180 jours. Pour établir votre budget, multipliez cette consommation d’énergie par le coût au kWh. Celui-ci varie en fonction de votre fournisseur d’électricité. Avec un prix moyen du kWh de 0,156 € en 2020, la consommation d’énergie de la pompe de filtration représente 1350 kW x 0,156 €, soit un budget annuel d’environ 210 €.

 

Combien consomme le chauffage d’une piscine ?

Il n’est pas obligatoire de chauffer sa piscine enterrée. Mais en fonction de la saison, de la région et la fréquence d’utilisation du bassin, c’est parfois nécessaire. Votre budget dépendra du type de pompe à chaleur, de la période de chauffage et de la surface à chauffer. À titre indicatif, on évalue le coût quotidien moyen d’une pompe à chaleur entre 1 et 2 €, les estimations moyennes convergent pour évaluer la consommation annuelle liée à la pompe à chaleur à 1 500 kW par an.  Comptez donc environ 234 € sur la base du prix moyen au kWh de 0,156 €.

 

À noter que les réchauffeurs électriques et chauffages au fioul coûtent 3 à 4 fois plus cher que la pompe à chaleur standard. L’utilisation d’un chauffage au propane est quant à lui 5 fois plus cher, avec un budget moyen de 1 000 € pour 5 mois. De plus en plus répandus, les chauffages solaires de piscine sont les solutions les plus économiques – mais aussi écologiques.

 

Vous pouvez aussi réduire la consommation de votre pompe à chaleur en installant des équipements permettant de maintenir la température de l’eau de votre piscine, comme un abri, un volet ou même une bâche à bulles solaires. Vous évitez ainsi les pertes de température et optimisez l’utilisation de votre pompe à chaleur.

N’oubliez pas les autres équipements de votre piscine enterrée

 

Bien sûr, plus vous ajouterez d’équipements et plus votre piscine sera gourmande en électricité. Soyez donc attentif à la consommation d’énergie de l’éclairage, des buses ou encore des robots nettoyeurs électriques.

 

Quelle est la consommation d’eau d’une piscine enterrée ?

 

Après la consommation d’énergie, place à la consommation d’eau. Celle-ci dépend en premier lieu de la taille du bassin. Prenons l’exemple d’une piscine de 8×4 m, soit 32 m², pour une profondeur de 1,20 M, le volume d’eau nécessaire est de 32*1,20 soit 38,40 m3. Si on applique ce volume à un prix moyen de 4 €/m3, on obtient un coût de remplissage de 154 €. Cependant, il ne s’agit pas d’un budget annuel car on ne remplit pas entièrement sa piscine enterrée tous les ans. En moyenne, on renouvelle 20% de l’eau par an (de gros écarts potentiels liés à la région pour l’évaporation, au type d’utilisation et au nombre de baigneurs (éclaboussures) ou à la solution d’hivernage choisie…) Soit un budget annuel en eau d’environ 31 €.

 

 

Comment optimiser la consommation de sa piscine ?

Comment optimiser la consommation d’énergie de sa piscine ?

 

Tout d’abord, choisissez une pompe de piscine au bon débit par rapport au volume d’eau. Un professionnel peut vous conseiller dans votre choix. Sachez qu’il existe également des pompes à vitesse variable pour adapter votre consommation d’énergie. Au-delà du choix de l’équipement, quelques astuces peuvent vous permettre de faire des économies :

 

  • Comparer le prix du kWh entre fournisseurs électriques. Les différences de tarifs peuvent être importantes et vous êtes en droit de changer de fournisseur d’énergie quand vous voulez, sans frais !
  • Choisir la bonne durée de filtration du bassin. Généralement, il est recommandé de diviser la température de l’eau souhaitée par deux pour obtenir le temps de filtration quotidien en heures. Si vous voulez vous baigner dans une eau à 28°, il faudra filtrer l’eau 14h par jour d’utilisation.
  • Arrêter la pompe en hiver pour ne pas filtrer inutilement l’eau de la piscine. Ce qui ne veut pas dire pour autant qu’il ne faudra pas entretenir le bassin.

Comment optimiser la consommation d’eau de sa piscine ?

 

Adoptez les bons gestes pour optimiser la consommation d’eau de votre bassin :

 

  • Prenez le temps de bien choisir votre filtre, entre filtre à sable et filtre à cartouche. Plus efficace, le filtre à cartouche économise plus d’eau que le modèle à sable. Il existe aussi un système de filtration sans canalisation qui réduit les risques de fuites.
  • Lavez le filtre de votre piscine une fois toutes les deux semaines pour garantir une qualité optimale de l’eau. Un système de filtration optimisé est un système qui réduit les déperditions d’eau.
  • Tenez compte des précipitations dans votre région. Si on préfère généralement le soleil à la pluie pour profiter au mieux de sa piscine enterrée, les précipitations assurent pourtant un remplissage naturel du bassin. Et c’est autant d’économies réalisées sur votre facture d’eau ! En contrepartie, il faudra être particulièrement vigilant niveau entretien car la pluie peut laisser des dépôts d’impuretés au fond de l’eau.
  • Utilisez une bâche de piscine pour réduire l’évaporation de l’eau et ainsi remplir moins fréquemment votre bassin.
  • Le chauffage du bassin influe aussi sur l’évaporation et donc la consommation d’eau.
  • En mettant votre piscine en hivernage et en stoppant la filtration entre les mois de novembre et mars, vous économisez également l’eau de votre piscine.

 

Découvrez la solution Magiline iMAGI-X

Avec sa solution intelligente iMAGI-X, Magiline vous aide à optimiser la consommation d’énergie et d’eau de votre piscine enterrée. Grâce à un système innovant de gestion automatique de la filtration, vous bénéficiez d’un traitement intelligent de l’eau de votre bassin et surtout plus économique. Profitez d’un débit d’eau 3 fois plus important par rapport à une filtration traditionnelle tout en optimisant les temps de filtration pour s’adapter de manière intelligente aux conditions climatiques et à l’utilisation du bassin. Une innovation exclusive Piscines Magiline.

Partager ce contenu

Catégories

101 concessionnaires en france pour vous conseiller

Trouver votre pisciniste