Catalogue

Comment construire sa piscine ?

Avant le début de la construction de votre piscine, vous devrez penser à toutes les étapes. De la durée du chantier aux modes de travaux possibles en passant par les normes, comment construire sa piscine ? Magiline vous expose toutes les étapes du projet pour maximiser la qualité et la durée de vie de votre bassin !

 

Construire sa piscine : les étapes à suivre

 

Les travaux de construction de votre piscine enterrée dépendent bien évidemment de la taille du bassin, de sa forme et des matériaux choisis mais aussi surtout de votre environnement jardin.

 

Où et quand construire sa piscine creusée ?

 

Pour commencer, choisissez bien l’emplacement de votre piscine. Vous devez disposer de suffisamment de place, mais également d’un environnement favorable. Idéalement, votre bassin devra être situé pas trop près des arbres et à l’abri du vent. Sélectionnez un endroit bien exposé au soleil pour une température de l’eau optimale.

 

La durée de construction d’une piscine dépend de la solution technique choisie (parpaing, coque, béton projeté, béton banché, béton coulé et coffrage perdu…), de quelques jours à plusieurs semaines. Le mieux est d’envisager la construction en hiver pour passer à l’aménagement autour du bassin au printemps et en profiter dès le début de l’été.

 

Quelles sont les étapes pour construire une piscine en béton ?

 

Votre piscine en béton devra suivre les étapes de construction suivantes :

 

  1. Préparer le terrain avec les étapes de traçage et de terrassement.
  2. Monter la structure principale de la piscine, qui inclut notamment le sol et les parois.
  3. Installer les équipements liés à la structure (filtrations, éclairage, Balnéo…)
  4. Poser le revêtement du bassin (liner, carrelage, enduit, mosaïque, etc.).
  5. Réaliser les finitions, en particulier les raccordements électriques.

 

Avec une piscine coque, l’opération est plus rapide car seul le terrassement est nécessaire du côté des travaux de maçonnerie. En revanche, les choix de forme et de dimensions resteront plus limités.

 

Quelles sont les étapes pour monter sa piscine enterrée en panneaux modulaires ?

 

Découvrez la piscine panneaux modulaires brevetée par Magiline. Reconnue par le label Origine France Garantie (OFG), cette technologie unique vous offre une structure sur mesure capable de répondre à toutes les envies et s’adapter à tous les terrains ! Elle permet d’associer la solidité d’une structure béton à la rapidité d’installation grâce à ses panneaux à coffrage perdu et ses équipement pré-montés.

 

 

Apprécié pour sa facilité d’installation, ce type de bassin est livré en kit et se monte rapidement. Il suffit de 6 à 8 jours pour assembler les différentes pièces de votre piscine. Si l’intervention d’un professionnel n’est pas indispensable, elle est recommandée pour éviter les risques d’erreurs.

 

La première étape du chantier consiste à réaliser les travaux de terrassement. Seuls 25 cm sont nécessaires autour de la structure. Parfait pour construire votre bassin le long du mur sans jambe de force ! Disposant des bons outils et du savoir-faire adéquat, un pisciniste pourra gérer cette étape pour vous. Il ne faut rien laisser au hasard, surtout lorsqu’il s’agit d’évacuer la terre creusée après l’excavation. De plus, la piscine étant enterrée, il ne faudra pas oublier de couler une dalle de béton sur laquelle viendra se poser le bassin.

 

 

La structure d’une piscine enterrée en panneaux modulaires s’installe plus rapidement qu’un bassin bétonné classique car les panneaux préfabriqués peuvent s’emboîter. Il s’agit alors de les clipser et les boulonner sur la dalle.

 

Là où l’intervention d’un professionnel est plus que recommandée c’est lorsqu’il s’agit de poser le revêtement. Liner, membrane en PVC armée ? L’idéal est de recourir à un spécialiste pour cette pose délicate ou pour vous conseiller et vous accompagner dans cette étape.

 

Quelles sont les démarches administratives et les normes pour construire une piscine ?

 

Les étapes de construction d’une piscine dépassent l’aspect technique. Il y a aussi une dimension administrative et légale à ne pas négliger. En effet, en France, toute piscine creusée doit respecter certaines normes, en particulier de sécurité.

 

Quelles sont les autorisations administratives à prévoir pour une construction de piscine ?

 

Si la surface de votre piscine privée est inférieure à 10 m², vous n’avez pas besoin d’autorisation administrative (hors secteurs sauvegardés). Si la surface de votre piscine est comprise entre 10 et 100 m², une déclaration de travaux est exigée. La démarche s’effectue en remettant deux exemplaires du formulaire Cerfa n°13703*07 au service d’urbanisme de votre mairie. Vous disposez alors d’un délai de 3 ans pour construire votre piscine (avec possibilité de prolongation de 2 ans).

 

À partir de 20 m², l’obtention d’un permis de construire peut être requis, en fonction des règles d’urbanisme de votre commune. C’est le même formulaire Cerfa qui est demandé, cette fois en quatre exemplaires. Ici aussi, le document est valable 3 ans avec possibilité de prolongation de 2 ans. Si votre projet concerne une piscine intérieure abritée sous une structure d’au moins 1,80 mètre de haut ou un bassin de plus de 100 m², le permis de construire devient obligatoire.

 

Au terme du chantier, n’oubliez pas la déclaration d’achèvement et de conformité des travaux. Vous disposez de 9 jours à compter de la date de fin de la construction pour effectuer la démarche en mairie à l’aide du formulaire Cerfa n°13408*05.

 

Quels sont les dispositifs de sécurité à prévoir pour une construction de piscine ?

 

Toute piscine enterrée doit être dotée d’au moins un de ces équipements de sécurité :

 

  • une barrière de protection ;
  • un dispositif d’alarme sonore ;
  • une couverture de sécurité ;
  • un abri qui couvre le bassin dans son ensemble.

 

 

Construction de piscine : les autres règles et normes à connaître

 

D’après l’article R. 111-19, toute personne ayant pour projet la construction d’une piscine enterrée, semi-enterrée ou hors-sol doit prévoir une distance d’au moins 3 mètres avec la clôture du voisin. Par ailleurs, 4 normes AFNOR réglementent les exigences à satisfaire :

 

  1. Les règles de terrassement sont spécifiées par la norme AC P90-322.
  2. Les règles de sécurité sont spécifiées par la norme AC P90-323.
  3. Les règles de réseau hydraulique sont spécifiées par la norme AC P90-325.
  4. Les règles de scellement des pièces sont spécifiées par la norme AC P90-326.

 

Quant aux normes NF EN 16713-1 et NF EN 16713-2, elles concernent les systèmes de distribution et de filtration de l’eau. En fonction de la région, d’autres dispositions locales peuvent s’appliquer.

 

Après la construction de la piscine : quelles assurances et garanties ?

 

Un certain nombre d’assurances et de garanties vous permettent d’envisager sereinement l’étape cruciale qui suit les travaux :

 

  • L’assurance dommages-ouvrages est obligatoire pour une piscine bétonnée construite par un pisciniste. Elle doit être souscrite avant le début du chantier.
  • L’assurance responsabilité civile professionnelle couvre le professionnel des éventuels dommages causés à la piscine ou à un tiers par un salarié de la société.
  • La garantie de parfait achèvement oblige le pisciniste à résoudre tout problème au cours de l’année qui suit l’installation.
  • La garantie décennale garantit l’ouvrage sur 10 ans.

 

Toutes les piscines Magiline bénéficie d’une garantie décennale AXA, c’est la sécurité d’un contrat avec un assureur reconnu.

 

Attention ! La piscine enterrée est considérée comme une installation fixe qui fait augmenter la valeur de votre bien immobilier… et souvent vos impôts locaux !

Partager ce contenu

Catégories

101 concessionnaires en france pour vous conseiller

Trouver votre pisciniste