Catalogue

Quel revêtement de piscine choisir ?

Le revêtement de piscine n’est pas purement esthétique. En tant que finition du bassin, c’est lui qui garantit l’étanchéité. Autrement dit, le revêtement joue un rôle crucial dans la durée de vie de votre piscine. Alors, comment bien choisir son revêtement de piscine ? Découvrez les conseils d’expert de Magiline !

Pourquoi faut-il bien choisir son revêtement de piscine ?

Si l’eau de votre bassin est cristalline, c’est en partie grâce au revêtement de piscine que vous avez choisi. Le revêtement remplit un triple objectif :Il assure l’étanchéité du bassin. Votre piscine enterrée doit en effet être recouverte d’un revêtement étanche.

Il assure une vraie protection contre la chaleur, les rayons ultraviolets, les micro-organismes…

Il sert de finition. De la texture aux coloris en passant par les éventuels motifs et autres propriétés (fonction antidérapante, etc.), le revêtement vient apporter la touche finale !

Choisir le bon revêtement de piscine n’est pas seulement une affaire de goûts. Il faudra prendre en compte plusieurs critères comme la technique d’installation, la fréquence d’utilisation, les conditions météorologiques de votre région, le type et l’environnement du bassin, la présence ou non d’un abris et bien sûr votre budget. Découvrons en détail les principaux revêtements de piscine possibles.

Le liner : un choix classique et économique

Le liner (littéralement « revêtement » en anglais) est le revêtement de piscine le plus répandu. Fait de plastique souple, il est compatible avec toutes les structures de bassin. Apprécié pour sa texture douce, il offre une durée de vie d’environ 10 ans. Déclinable en plusieurs coloris, le liner peut ainsi faire varier la teinte de l’eau. Si le blanc et le bleu sont des choix classiques, il existe désormais des couleurs très tendances comme le gris ou le noir.

Certains modèles se parent aussi de motifs géométriques ou aquatiques, qu’il est parfois possible de personnaliser. Attention cependant à ne pas choisir un liner dérapant, en particulier au niveau des pentes. Le liner classique convient à une température de l’eau de maximum 28°C. Au-delà de cette température, des plis peuvent se former. Côté budget, prévoir 960 € à 1280 € (hors pose) pour un bassin standard de 32 m², soit entre 30 € et 40 € le m². Certaines gammes de Liner Premium hautes performances intègrent un vernis de protection multicouches qui sont résistants jusqu’ 35°C et protègent de manière encore plus efficace contre la décoloration et le vieillissement (prix au m2 sans la pose entre 40€ et 50€). Dans les cas de construction d’une nouvelle piscine, certains fabricants comme Piscines Magiline incluent le prix du revêtement dans le kit piscine complet (avec la structure et la filtration). 

La pose du liner en 6 étapes

Pour installer votre revêtement de piscine, il est recommandé de faire appel à un professionnel. La pose de liner se fait en quelques heures seulement et en suivant 6 étapes :

1- Préparer la piscine : le bassin doit être vide, nettoyé et désinfecté à l’aide d’une solution bactéricide et fongicide.

2- Installer un feutre de protection sous le liner pour davantage de confort.

3- Accrocher le liner sur les parois du bassin, soit en le fixant sur un rail (fixation hung) ou un profil d’accroche Liner pour les piscines creusées, soit en rabattant le revêtement sur les bords avant de découper pour les modèles hors-sol (fixation overlap).

4- Poser le liner au fond du bassin.

5- Remplir le bassin pour bien plaquer le revêtement au sol.

6- Découper le surplus de liner.

La membrane armée : le revêtement de piscine renforcé

Plus épaisse, la membrane armée renforce les couches de PVC du liner avec une armature faite de polyester. Plus épais et résistant mais tout aussi élastique, la membrane armée offre une durabilité jusqu’à deux fois supérieure au liner standard. Capable de supporter des températures dépassant largement 28°C, ce revêtement est idéal pour les piscines couvertes chauffées en hiver. Comme pour le liner, de nombreux coloris sont disponibles au choix. Pour une esthétique personnalisée, il est possible d’opter pour des motifs naturels (pierre, sable, etc.) ou un relief du matériau.

Les mêmes précautions devront être prises en matière de protection antidérapante pour davantage de sécurité dans l’eau. Plus technique et délicate que le liner, la pose de la membrane armée peut nécessiter une intervention de plusieurs jours et doit être réalisé par un professionnel. Niveau budget, le prix au m² peut atteindre 50 à 80 €, soit 1 600 € à 2 560 € (hors pose) pour une surface de 32 m².

Quels sont les autres revêtements de piscine ?

À eux seuls, le liner et la membrane armée équipent la grande majorité des piscines françaises. Il existe pourtant d’autres revêtements :

• Le polyester stratifié est constitué de résine polyester et de fibres de verre. Il se fixe par superposition de plusieurs couches et épouse parfaitement la forme de la piscine. Il est surtout utilisé pour les bassins complexes en bois ou en béton ou qui font intervenir différents éléments, comme des rochers ou des cascades par exemple. En ce qui concerne le budget, prévoir entre 60 et 100 € le m².

• L’enduit hydrofuge est un choix réservé aux piscines creusées en béton. Il peut être utilisé seul ou en complément d’un autre revêtement qui pourra venir se poser dessus.

• Le carrelage est un revêtement de piscine particulièrement intéressant, en raison des possibilités de personnalisation qu’il apporte. Des couleurs aux motifs en passant par les dimensions des carreaux, c’est un choix idéal pour se démarquer de la piscine du voisin. En outre, il est relativement facile à poser – comparé à la membrane armée ou au polyester stratifié. Mais soyez vigilant : ce revêtement seul ne suffit pas à garantir l’étanchéité de votre piscine. Il faut impérativement prévoir une couche d’enduit avant la pose du carrelage.

• La mosaïque offre une customisation encore plus large que le carrelage. Pâte de verre ou émaux de piscine, l’association de petits carreaux colorés crée une esthétique originale au fond du bassin.

• La peinture est un autre exemple de revêtement de piscine qui ne remplit que la fonction de finition sans l’étanchéité. Peu coûteux et esthétique, il faut donc le combiner à la pose préalable d’un enduit hydrofuge. La peinture n’est compatible qu’avec les bassins en béton.

• La pierre est un choix de revêtement de piscine plus rare mais résolument élégant. Son côté zen et naturel le rend particulièrement design. De nombreuses options sont possibles, du quartz au granit en passant par le marbre. Tout dépend de vos envies mais aussi de votre budget ! La feuille de pierre offre une alternative intéressante aux coûts élevés de la pierre naturelle.

Magiline : Une mousse Soft Touch pour davantage de protection et de confort

Après toutes ces idées de revêtements de piscine, nous avons encore une dernière suggestion pratique à vous faire : la mousse confort Soft Touch, installée sous le Liner. Résistante au passage du temps et aux intempéries, ce revêtement original offre un confort, une hygiène et une étanchéité exemplaires. Pouvant remplacer le feutre traditionnel avant la pose du liner, la mousse Ecotech permet une isolation thermique améliorée. Un choix également écologique grâce à une constitution synthétique non toxique qui respecte l’environnement. Magiline ne manque décidément pas d’idées innovantes pour parfaire votre piscine ! Intégrée de série dans les kits Piscines MAGIprestige, la mousse confort Soft Touch, c’est l’assurance d’un plus grand confort avec des parois plus douces et lisses, des marches d’escaliers plus « moelleuses ». 

Partager ce contenu

Catégories

101 concessionnaires en france pour vous conseiller

Trouver votre pisciniste